Musique : Skygazer, Alucidnation
Like : Omís, petite ville paradisiaque...
Dislike : bouchon de 6 heures... sur 2km
Méditation : Soleil et chair (extrait)

Je regrette les temps où la sève du monde,
L'eau du fleuve, le sang rose des arbres verts
Dans les veines de Pan mettaient un univers !
Où le sol palpitait, vert, sous ses pieds de chèvre ;
Où, baisant mollement le clair syrinx, sa lèvre
Modulait sous le ciel le grand hymne d'amour ;
Où, debout sur la plaine, il entendait autour
Répondre à son appel la Nature vivante ;
Où les arbres muets, berçant l'oiseau qui chante,
La terre berçant l'homme, et tout l'Océan bleu
Et tous les animaux aimaient, aimaient en Dieu !


Arthur Rimbaud, 28 avril 1870

 
Tag(s) : #Poésie et littérature

Partager cet article

Repost 0