Musique : "Confins" mix

Méditation :
Je ne peux imaginer plus voluptueux savoir que celui-là :
Il faut se faire commençant.
Rainer Maria Rilke



Avancer aux confins de la vie, sur ces routes au milieu des grands espaces où le vent balayant les prairies provoque comme une sorte de mise en résonnance du monde rendant sensible l'intensité propre à chaque chose. Sentir naitre à nouveau cette possibilité réelle de vivre dans l'immensité retrouvé où le temps est abolie, s'ouvrant sur les dimensions de l'invisible. Ressentir encore cette tension intérieure, celle qui nous enfonce loin dans l'épreuve la plus haute. Vouloir y plonger car on sait de cette vérité intime que ce qui nous vient, ce qui nous atteint aujourd'hui, est notre devenir. Délivrer enfin notre regard de ce qui l'éteint, le ferme et l'effraie. Et admirer cette vie soustraite au monde, celle des confins, celle de la grande unité. Puiser à la source qui nous lie au cosmos tout entier et finir par nous unifier, nous pacifier. Nous pouvons alors, et seulement alors, dans la plus profonde solitude, advenir à soi.

C.C. 12/2009



Prolongement :

- Philippe Jacottet, Rilke, 2006
- Fabrice Midal, Rainer Maria Rilke, l'amour inexaucé, 2009
- Luc Ferry, Marcel Gauchet, Le religieux après la religion, 2007
- Luc Ferry, Philippe Barbarin, Quel devenir pour le Christianisme, 2009
- Luc Ferry, Lucien Jerphagnon, La tentation du Christianisme, 2009

Tag(s) : #Chroniques

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :