Film : Star wars
Like : fête des mères
Dislike : blessé au coude en match de water-polo
Méditation : à toi ces derniers mots du jour dont tu perçois le secret...

Nous avons plongé dans l'univers star wars et avons vécu une descente aux enfers. Anakin qui nous est devenu familier depuis le premier épisode est comme ces enfants taciturnes rencontrés au bord de la route, loin d'un foyer familial qui les laisse à la vacuité. Il a la fougue et la détermination de ces hommes à la grande solitude intérieure, appelés à un grand destin. Et l'on est profondément attristé de sa descente dans l'abîme dont il ne reviendra pas. L'amertume prend racine dans les blessures mal refermées. C'est alors terrifiant à force de manipulation de le voir envahi de ressentiment. Scène superbe à la musique fascinante que cet homme en prise avec ses propres pulsions de mort, seul dans la salle silencieuse du conseil des Jedis, regardant au loin la nuit urbaine et futuriste qui l'attire dans l'obscur monde. Tragédie de l'être. Pourtant de l'ambivalence naîtra la vie, entièreté des deux faces réunis, des jumeaux, féminin et masculin indissociablement.

Tag(s) : #pensées...

Partager cet article

Repost 0