Musique : you are here, Nathan Fake
Like : matchs d'entraînement...
Dislike : surveillance interminable...
Méditation : Ne jamais se fourvoyer au risque de perdre le désir

Il est difficile de se projeter dans un plan de carrière car les choses sont en perpétuelle évolution. Et c'est pesant de se dire que notre avenir tient à la bonne santé du club pour lequel on travaille. Un entraîneur se doit de travailler en ayant toujours la valise à la main. Etre capable de décider de quitter un projet si celui-ci ne convient pas à ses aspirations, ne correspond pas à son idée du métier. A l'inverse, cela exige d'être homme lucide, capable de constamment interroger ses résultats et ses performances.

Entraîner, c'est mon trip vraiment. Et quand ce n'est pas partagé, cela m'attriste. Quand tu sens que les jeunes éducateurs qui travaillent avec toi sont blasés de leur boulot avant même de l'avoir appris et tombent dans un certain contentement, une forme de complaisance, cela m'aflige énormément. Etre éducateur, c'est d'une redoutable exigence et cela doit rester une passion. Cependant, le problème actuellement, c'est aussi l'absence cruelle de lien. Les références brillantes se font rares et la juste considération se perd.

Aujourd'hui j'ai du mal à quitter le bassin, car c'est mon univers, c'est ma raison de vivre. Peut-être qu'un jour, avec l'âge, je relativiserai et j'apprécierai de vivre d'autres choses avec autant d'ardeur.

Tag(s) : #Oracle au temple aquatique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :