Papy,
Tu nous as quitté dans la discrétion et la paix d'un début d'après-midi, à cette heure où tu aimais tant faire la sieste, un bout de menthe à la bouche, après un repas familiale fait de rencontre et de partage. Oui, d'une vie pleine et accomplie, tu t'es envolé pour un repos éternel.
Ton absence se fait déjà sentir dans nos vies, lorsque nous empruntons les routes de Montagnac. Au mas de Carbou, tu cultivais dans ton verger tout ce qui forge un homme : l'honneur, le courage, le don de soi, l'amour de la nature et le respect de la création, l'amité et la joie de vivre. Nous gardons en nous l'image d'un homme d'exemple, remarquable de dévouement porté à sa famille durant ces 60 années passées auprès de mamie, fêtés tous ensemble d'une joie entère.
Nous te savons aujourd'hui dans le sein de Dieu, goûtant à la joie parfaite. Et nous savons aussi, qu'au file des années à venir, par-delà les convictions, les doutes ou les questionnements, nous savons que cette joie grandira dans nos coeurs, au rythme lent de chacun, remplis de ton souvenir, comblés de ta mémoire, habités de ta présence, pour nous conduire à notre tour, à cette rencontre ultime qui sera notre béatitude.
Merci Papy pour le bonheur offert sans retenu à tes petits enfants et la joie que tu nous distilleras encore chaque jour dans notre coeur.
Merci.



Tag(s) : #Prière - coeur à corps

Partager cet article

Repost 0