Musique : diaphanie, Dj Set of Zoolook
Like :
dans l'eau avec les minimes...
Dislike : nothing
Méditation : "non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé" Jn 3, 16

La satisfaction de travail accompli, la fierté de l'oeuvre réalisée, c'est bien... l'orgueil, c'est autre chose.
L'argent, c'est nécessaire... la cupidité, c'est autre chose.
Le plaisir, c'est bon... la luxure, c'est autre chose.
Etre stimulé par les autres, c'est profitable... Les jalouser, c'est autre chose.
Vivre dans une civilisation d'abondance, c'est splendide... Etre tributaire d'une société de consommation, c'est autre chose.
Avoir du mordant, être pugnace, c'est nécessaire... la colère, c'est autre chose.
La flânerie, c'est agréable... la paresse, c'est autre chose.


*
* *



Le coeur nouveau n'est jamais une acquisition définitve. il est une réalité toujours naissante, fragile, sans cesse menacée. Le poids des vieilles habitudes, la pression du groupe et de son histoire passée n'ont pas disparu à jamais. Celui-là même qui est entré dans le jour de la Présence peut encore regarder en arrière. Et parfois le lyrisme créateur s'évapore devant la pensée rigoriste. Le poète laisse place alors à l'académicien, le prophète au politicien. Les perspectives du coeur nouveau s'effacent devant les prescriptions de pureté légales.
Mais voilà qu'il y a des expériences que l'homme ne peut faire sans être marqué pour toujours. Alors quand bien même il semble se réinstaller dans le passé, il est autre en profondeur. Il voit les choses autrement. La vie se diffuse avec son imprévisible nouveauté. Elle bouillonne au plus profond de lui-même et vient à jaillir avec allégresse.

Tag(s) : #Prière - coeur à corps

Partager cet article

Repost 0