Musique : Steve Roach, new life dreaming
Like :
repas solitaire à une table de restaurant
Dislike : un shoot en pleine face
Méditation : "Rien n'aura lieu que le lieu excepté peut-être une constellation" Mallarmé

Bien souvent, nous avons le sentiment de ne pas voir les journées passer. Ce peut être une multitude d'activités qui nous submerge et nous offre la délicieuse illusion de réaliser plein de choses importantes et donc quelque part d'être important. Puis en approfondissant ce sentiment étrange, nous constatons avec stupeur que cette vaine agitation vient parfois combler un vide, mais surtout combler l'angoisse du temps qui fuit. Cette triste conscience que nous ne pourrions pas être ou ne plus être un jour et qui du coup nous pousse à courrir après ce temps qui nous échappe et ne nous laisse venir, advenir.

*
* *

Mais là, ces temps-ci, plus rien de tout cela.
j'ai vu chaque journée de ce mois de janvier se dérouler et s'ouvrir à moi avec densité. Chaque heure a ses atmosphères et ses secrets. Dans la variété mouvante et éblouissante de la vie, je découvre celui que je porte en moi. L'homme est descendu dans la cavité, dans le creux de son être. Dans les profondeurs, l'homme est descendu enfouir son coeur au battement lent et sourd. Il ressent la vie vibrer en lui et chaque respiration est une unique respiration du monde.

Tag(s) : #pensées...

Partager cet article

Repost 0